Le Prieuré de Beaurain

 

C’est sans doute le plus ancien témoin du passé de Beaurain, car il fut établi sur le

domaine acheté en l’an 723 par l’abbé Erquembode, un religieux de l’abbaye Saint-Bertin à Saint-Omer.

 

Tout proche de la Canche, il connut de fréquents passages de Vikings.

 

Passé sous la dépendance de l’abbaye de Marmoutier, il prit ensuite le nom de la paroisse de Beaurain : Saint-Martin, fondateur de Marmoutier au IVe siècle.

 

Pendant plusieurs siècles, le prieuré connut la prospérité : en ce temps, les riches étaient très généreux en “aumônes et bienfaits”... pour mériter la clémence du Ciel !

 

Mais les autres abbayes de Valloires, Saint-André-au-Bois et Dommartin se mirent de plus en plus à capter ces libéralités à leur profit et notre prieuré tomba peu à peu en décadence, jusqu’à sa ruine par un incendie en 1679 ( le prieur s’étant “ assoupi après avoir bien soupé “ ! ). Il ne fut restauré que vers 1710...

 

Le prieuré de Beaurain en 1603, d’après un album de Croÿ

ç vers la Canche                                                                                                                             vers le village è

 

Ses prieurs furent nombreux à se succéder pendant sept siècles, de Harduin en 1015 à Godart, le dernier, en 1720. Toujours rattaché à l’abbaye de Marmoutier, il perdit pourtant sa destination religieuse et devint “maison à usage de ferme, avec prés, bois et terres sur Beaurain, Espinoy et environs”.

Sa chapelle fut rasée à l’époque de la Révolution.

 

Respecté sous le 1er Empire, il le fut moins ensuite car ses bâtiments furent vendus par “expropriation forcée” en 1815.

                                                                      

De nos jours, il existe toujours, sous propriété privée. Malgré bien des modifications depuis ses origines, la tour d’entrée et son large portail restent encore très reconnaissables.

 

Si vous passez là, souvenez-vous que largement plus de douze siècles s’y sont écoulés avant vous !

 

 

Accueil   L’ouvrage   Le contenu   le nom de Beaurain Le prisonnier de Belrem

 

Le Moulin de la Bleuence   Les trois châteaux   Nos Armoiries

 

Le prieuré 21 mai 1940    Les liens